On a tous déjà entendu les histoires des gardiens de ces créature magiques, organisant des combats entre eux.

Ils sont multicolores, mignons et magiques, c’est pour ça qu’on les aime, ces fameux pokémons. En 2139, nous pouvons même en acheter de réels. Les animaux trouvent que ces créatures sont incroyable, elles ne parlent pas mais  sont dotées d’étranges pouvoirs.

Comme vous le savez, les investigateurs de Scoubidoxy ont l’habitude d’enquêter sur des sujets à controverse du début du 21ème siècle pour constater l’évolution advenue de décision prises à cette époque par rapport à l’année 2139 (l’année d’où nous venons).

The Pokémon company

Satoshi Tajiri créateur du phénomène Pokémon en 1996, a déclaré au début de sa création plus que centenaire :

“Les insectes me fascinaient. En premier lieu, leur façon de se déplacer était amusante. Ils étaient bizarres. Chaque fois que j’en découvrais un nouveau, il représentait une énigme pour moi. Plus je cherchais d’insectes et plus je trouvais de choses. En mettant la main dans la rivière, il arrivait que je la ressorte avec une écrevisse. ”

En 2018, les achats de pokémons avaient explosé en un an pour dépasser les 76 milliards de dollars. Dès lors la croissance avait été exponentielle, particulièrement depuis la création d’animaux réels et la prolifération des combats surnaturels.

La découverte innovante de la semaine

L’entreprise centenaire Satoshi Tajiri, va encore plus loin aujourd’hui pour le plus grand bonheur des développeurs web.

Vous pouvez désormais customiser vos boutons évolutifs CSS en pokémons variés. Jesse Borden, développeuse, l’a fait en seulement une heure.

Elle a créé un générateur de bouton qui diffuse en direct la naissance de Togepi. En cliquant sur le lien ci- dessous, vous allez pouvoir reprendre le code, l’intégrer à votre travail et créer n’importe quel bouton évolution, en changeant la couleur et la forme du Pokémon pour l’adapter à vos goûts.

A vous de jouer !

On espère voir votre bouton personnalisé, de couleur et avec vos Pokémon évolution, dessous, en commentaire de cet article !