Mercredi 15 mai à partir de 19h, les 900 000 candidats inscrits sur Parcoursup – la plateforme d’orientation française – auront enfin eu l’occasion de consulter les premiers résultats de leurs demandes d’inscription qu’ils ont validés le premier trimestre 2019.

Pour éviter un crash complet des serveurs suite à l’afflux de connexions, les résultats affichés sur le site n’ont été dans un premier temps que consultable (impossible de faire des choix). Ce n’est que plus tard dans la soirée que les candidats ont pu commencer à répondre aux propositions.

Ce rendu de résultat n’est que la première étape des démarches qui attendent les candidats avant de finalement leur permettre d’atteindre les études supérieures.

Et malgré le “bug” sur les 400 formations qui ont répondu positivement à de nombreux élèves qui étaient en réalité “en attente”, la nouvelle plateforme d’orientation post-bac du gouvernement Macron s’améliore.

La rédaction de Scoubidoxy.com a décidé de vous récapituler TOUTES les étapes qui vont précéder l’inscription du futur bachelier en études supérieures.

La première étape de Parcoursup :”oui”, “non”, “en attente” et “oui si”

Abordons d’abord le sujet des filières sélectives (classes préparatoires, écoles sur concours ou dossier, IUT, BTS, etc.). Les candidats inscrits sur la plateforme Parcoursup peuvent recevoir trois réponses : “oui”, “non” ou “en attente”.

Pour ce qui est des filières sans sélection (telle que les licences générales), les inscrits pourront alors recevoir un “oui”, un “en attente” ou un “oui si”. Dans ce dernier cas, cela signifie que l’université émet une réserve quant aux compétences et/ou aux connaissances du candidats pour réussir dans la filière. Il pourra néanmoins être accepté s’il suit un parcours d’accompagnement spécifique.

Les offres mises à jour quotidiennement

A l’inverse de la plateforme qu’il remplace (APB), Parcoursup met à jour toutes les propositions disponibles en permanence. Pour être précis : tous les matins avant les cours. Chaque proposition refusée par un candidat sera ainsi réintroduite sur la plateforme pour que d’autres candidats puissent y accéder.

Au goût du jour, la plateforme Parcoursup peut notifier ses utilisateurs, que ce soit par mail, par sms et dans le cas où le futur bachelier possède l’application Parcoursup sur son smartphone il recevra une notification (l’application est disponible depuis mercredi). Peu importe son support la notification préviendra toujours le futur étudiant du délais de réponse dont il disposera.

Application parcoursup

Pas d’inquiétude néanmoins, pendant les épreuves du bac se déroulant du 17 au 24 juin, il y aura une trêve dans l’actualisation des réponses pour améliorer la concentration des lycéens durant les épreuves.

Attention cette année les délais de réponse sont réduits

Le gouvernement a décidé de raccourcir le délais de réponse cette année pour remettre plus rapidement les places refusées dans le système.

Ainsi, durant les 4 premiers jours de consultation des résultats, du 15 au 19 mai, les candidats disposeront de 5 jours pour accepter, refuser ou mettre “en attente” une proposition.

Au-delà du 19 mai, ce délais sera diminué à 3 jours.

Comme nous l’avons précisé précédemment, les délais n’auront plus cours au moment des épreuves écrites du baccalauréat. Dès le 25 juin (lendemain des épreuves), le futur étudiant qui n’aura pas encore accepté une proposition ou qui sera en liste d’attente, se verra offrir la possibilité d’utiliser un nouveau système. Un “répondeur automatique” : ce système lui permettra d’organiser un ou plusieurs voeux selon une hiérarchie qu’il aura défini. Ainsi, s’il ne peut se connecter tous les jours le système répondra automatiquement aux propositions reçues selon l’ordre précédemment établi.

Scoubidoxy_parcoursup-repondre

Une révision des informations disponibles sur les listes d’attente

Il y a un an, Parcoursup avait eu un impact très négatif sur le niveau de stress et d’angoisse pour les candidats en liste d’attente. Pour rappel, la plateforme indiquait le rang du candidat sur la liste d’attente. Cela avait, par ailleurs, valu de fortes oppositions d’une grande partie des syndicats étudiants et enseignants. Le ministère de l’Enseignement supérieur avait fini par admettre, en fin d’été, avoir commi une erreur.

Cette année, pour corriger cela, les postulants qui connaîtront leur rang sur la liste d’attente auront aussi accès à celui du dernier reçu l’année précédente dans la filière. Cette information devrait permettre à bon nombre de lycéens d’atténuer le stress lié à leur place sur les listes d’attente.

Néanmoins, les formations BTS, IUT, écoles d’ingénieurs, de commerce ainsi que les instituts infirmiers n’auront pas accès à cette information.

Les “non” ne seront pas laissés pour compte

En ce qui concerne les aspirants au filières sélectives ne recevant que des “non” certaines dispositions seront prises.

Les lycéens auront la possibilité de réclamer un rendez-vous avec un membre pédagogique de leur établissement, à partir du 16 mai.

Les étudiants, quant à eux, peuvent se mettre en relation avec le service orientation de leur université.

Tous auront, toujours, la possibilité de formuler de nouveaux voeux à partir du 25 juin, date à laquelle début la phase complémentaire pour des formations disposant toujours de places disponibles. Ils pourront s’ils le souhaitent, dès le 6 juillet, requérir la commission d’accès à l’enseignement supérieur de leur académie .

Scoubidoxy-illustration-rejet-parcoursup

Il faudra s’inscrire plus tôt dorénavant

En 2018, les dernières inscriptions s’étaient achevées fin septembre, beaucoup trop tard pour communiquer les places vacantes aux derniers candidats en attente.

Pour palier à ça le gouvernement a décidé de déployer des points d’étapes obligatoires à compter du 25 juin, pour celles et ceux qui n’ont que des voeux en attentes

ou qui ont accepté une proposition tout en maintenant en attente d’autres voeux.

La phase principale d’inscription prendra fin 19 juillet avec ceux qui ont accepté définitivement une proposition reçue sur Parcoursup avant le 15 juillet.

La phase secondaire se conclura par les inscriptions devant se faire avant le 27 août.