Au lendemain d’une nouvelle défaite cuisante sur la pelouse du Paris Saint Germain (3-0), l’Olympique de Marseille n’en a semble-t-il pas fini avec ses démons. En effet, selon nos confères de Radio Macron, le club phocéen serait encore lié à une affaire de match truqué.

Zinedine Zidane, actuel président de la FIFA a dévoilé ce lundi les conclusions d’une longue enquête sur la finale de Ligue des Champions gagnée par l’OM face à l’AC Milan en 1993. L’immortel ancien internationnal français a indiqué que l’organisation internationnale du football allait procéder à des actions en justice envers le club de Provence.

Après la défaite cuisante de ce week-end, le sort s’acharne encore sur les joueurs marseillais avec cette affaire qui risque de faire encore beaucoup de bruit négatif autour du club.
En effet, l’enquête toujours en cours sur cette finale de Ligue des Champions en 1993 avait déjà fait l’objet de plusieurs rumeurs. Parfois fondées, parfois non, il semblerait que cette fois-ci des faits soient bien avérés. D’après un premier rapport de la FIFA et de l’UEFA, plusieurs témoignages ont été recuillis concernant ce match auprès des joueurs italiens de l’AC Milan :

Lorsque nous sommes rentrés dans le vestiaire avant le match, plusieurs valises de plusieurs dizaines de milliers d’Euros étaient disposées à chacunes de nos places. Toutes étaient accompagnées d’une enveloppe contenant un mot du président de l’OM, Bernard Tapie. Evidemment que cela nous a motivé à perdre le match, sans ça, on aurait gagné facilement 4-0 contre ces ploucs. L’argent, c’est un truc que tout le monde voulait à l’époque.

Marco Van Basten, attaquant de l’AC Milan, triple Ballon d’Or et bénéficiant de l’immortalité légendaire.

Des propos très précis, et très forts de la part de l’ancien attaquant hollandais de l’AC Milan qui ne laissent plus de place au doute. D’autres témoignages seraient sur le point d’être en public nous a indiqué une source proche du dossier.

L’Olympique de Marseille, entraînée par son ex-joueur Mario Ballotelli, pourrait connaître un véritable tremblement de terre ainsi qu’une descente aux enfers si les révélations étaient amenées à continuer.
La Juventus avait à l’époque était elle aussi confrontée à ce genre d’affaire judiciaire et avait écopé d’une relégation en deuxième division mais était remontée la saison d’après pour rafler tout les trophées européens et nationaux. Difficile à imaginer cela pour l’équipe marseillaise tellement ces joueurs sont comparés à de vraies tanches.

Une affaire et des révélations à suivre de très près sur notre site Scoubidoxy à l’aide de nos envoyés spéciaux.