Ce 19 février 2019 restera à jamais un jour funeste pour le monde de la Mode. Figure emblématique de l’élégance, personnalité unique et parfois fantasque, Karl Lagerfeld nous a malheureusement quitté.

Comme vous le savez, les investigateurs de Scoubidoxy ont l’habitude d’enquêter sur des sujets à controverse du début du 21ème siècle pour constater l’évolution advenue de décisions prises à cette époque par rapport à l’année 2139 (l’année d’où nous venons).

Un personnage charismatique

L’homme aux lunettes noires était le messie de la maison Chanel. Il a su marquer l’histoire par son charisme si bien retranscrit dans ses collections. Une carrière trépidante, Balmain, Jean Patou, Chloé, Fendi puis Chanel. Sans cesse réinventant la mode et ses codes, jamais à court d’idée, le célèbre couturier nous aura fait vibrer des dizaines d’années.

Karl Lagerfeld laisse derrière lui une riche héritière, Choupette, son chat sacré de birmanie tant aimé et cajolé.

La patte Choupette Lagarfeld

Quelques années après sa mort nous découvrons le remède d’immortalité. Le remède est désormais disparu mais s’élevant à l’époque au prix de plusieurs de dizaines de millions d’euros. En effet, suite à la Grande Guerre, l’élixir fait partie des archives du monde, sa production étant considérée bien trop polluante.

C’est sans aucune hésitation que Choupette a pu en bénéficier.

Elle a alors repris la maison Chanel, éternisant la célèbre patte : Lagarfeld. Karl lui ayant transmis de grandes connaissances tout le long de son existence, il n’a fallu à Choupette que quelques mois pour sortir une collection hommage.

“Ce grand homme ne m’a jamais traité comme son chat. Il savait déjà que j’avais une âme et une conscience bien plus développé que ce qu’on pouvait alors penser à l’époque. Il était intimement convaincu que les animaux étaient tout aussi intelligents que les humains. Véritablement précurseur au delà de la mode. Il me manque terriblement, il me manquera éternellement.”

Choupette Lagarfeld au journal Scoubidoxy

Sur ces mots confiés à notre équipe de reportage, Choupette n’a pu retenir ses larmes. C’est avec une grande nostalgie qu’elle nous exprime ces quelques souvenirs.

Après cet énorme carton, Choupette a souhaité faire perdurer sa mémoire. Ainsi, elle a créé de nombreuses collections à sa suite. Dans chacun de ses défilé, elle fait apparaître une pièce d’une ancienne collection de Karl.

Comme vous le savez, depuis l’émancipation des animaux grâce à la découverte de l’Animalis-Phone, Choupette est une véritable icône de la mode grâce à ses collections adaptées aux humains autant qu’aux animaux.

Choupette nous avait d’ailleurs confié ses ressentis quant à cette révolution dans une interview exclusive.

Grâce à elle, la mémoire de Karl Lagerfeld sera éternellement entretenue. La haute couture gardera son élégance et sa folie propre à ce grand personnage du 21è siècle.