Comme vous le savez, les investigateurs de Scoubidoxy ont l’habitude d’enquêter sur des sujets à controverse du début du 21ème siècle pour constater l’évolution advenue de décision prises à cette époque par rapport à l’année 2139 (l’année d’où nous venons).

La France par l’intermédiaire de sa compagnie aérienne Air France KLM a décidé d’investir massivement pour racheter la quasi-totalité de la flotte mondiale de Boeing 737 max 8.

Profitant de l’affaire des crashs et comptant sur une mise à jour rapide des systèmes de pilotage de la part de Boeing, la compagnie Franco-Néerlandaise a saisi l’opportunité de réaliser une bonne affaire.

Historique des faits

L’appareil, lancé par la marque américaine, a effectué ses premiers vols début 2016 au sein des compagnies qui en avaient fait l’acquisition.

Trois accidents majeurs

Deux années et demie plus tard, le 29 octobre 2018, une première tragédie touche le monde le Lion Air vol 610 qui seulement 13 minutes après son décollage s’abîme en mer avec ses 189 occupants.

Deux mois plus tard, le 14 décembre 2018, le vol DY1933 de la Norwegian Air Shuttle, parti de Dubaï en direction d’Oslo qui se voit forcé d’atterrir en urgence à Shiraz (Iran) suite à une défaillance système du moteur gauche de l’appareil.

Et finalement le 10 mars dernier (2019), le vol 302 d’Ethiopian Airlines se crash avec à son bord 157 personnes. Ses boîtes noires sont en cours d’études pour définir les causes réelles de l’accident.

Des causes similaires

Selon les derniers retours des enquêteurs, il y aurait des similitudes entre les crashs de Lion Air et d’Ethiopian Airlines :

  • la première est la position d’un vérin stabilisateur fonctionnant comme une gouverne, ce dernier peut faire piquer, cabrer ou stabiliser l’appareil selon sa position. Sur les deux épaves celui-ci a été retrouvé en position “en piquer”.
  • Le pilote de l’Ethiopian Airlines a signalé des difficultés de contrôle interne et a été autorisé à faire demi-tour juste après son décollage. Le pilote du second vol de Lion Air avait aussi fait ces mêmes réclamations.
  • Dernier fait étrange : les deux vols ont subi leurs avaries techniques peu après le décollage et à basse altitude, celui de Lion Air au bout de 13 minutes de vol tandis que celui d’Ethiopian Airlines après 5 minutes.

La FAA, Federal Aviation Administration des USA, a, depuis le second accident cloué au sol tous les 737 max 8 et 9 volant sur son territoire, à l’instar de la France et de l’Europe, en attendant une mise à jour prochaine des systèmes de vol des avions. Boeing a promis de les déployer sous une dizaine de jour.

La stratégie de la d’Air France

C’est dans ce laps de temps qu’Air France KLM compte tenter le rachat de la majeur partie de la flotte de 737 max 8. C’est un coup de poker très risqué que joue la compagnie franco-néerlandaise.

En effet sous différents aspects ces rachats sont potentiellement problématiques, historiquement la compagnie internationale se fournissait principalement auprès du principal concurrent de Boeing : Airbus

Airbus qui est, ne l’oublions pas, une fierté de l’aéronautique française et européenne.

Par ailleurs la réputation des nouveaux 737 max 8 et 9 est gravement entachée par ses différents sinistres, ce qui pourrait avoir une influence négative sur le nombre de billets achetés auprès de la compagnie.

Compagnie qui voit déjà son nombre de billets vendus baisser chaque année et qui n’arrive pas encore à trouver la solution pour croître de nouveau.

Des rumeurs annoncent déjà la mise en vente de nombreux airbus, d’occasion, de la même catégorie que les boeing 737 max. Selon toute logique, ils proviendraient de la flotte d’Air France KLM. La multinationale pourrait réaliser une plus value très intéressante entre le rachat à bas coût des boeings et la revente des ses airbus pratiquement neufs.

Qu’en sera-t-il réellement ? Gageons que nous pourrons vous donner de nouvelles informations rapidement. En attendant le cours de l’assurance vie ne devrait pas tarder à grimper rapidement pour tous les voyageurs, c’est le moment d’investir !

Tout le contenu que vous pourrez retrouver sur Scoubidoxy est issu de l’imagination de ses rédacteurs. Cela ne reflète en aucun cas la réalité.